Aveyron: De mystérieux «zadistes» sabotent un site d'escalade très fréquenté

INSOLITE La Via Ferrata de Liaucous, un site naturel escarpé à l’entrée des Gorges du Tarn, est fermé jusqu’à nouvel ordre. Des pseudo-défenseurs de la zone ont vandalisé les équipements de sécurité…

Helene Menal

— 

Les tags découverts lundi sur la Via Ferrata de Liaucous. Lancer le diaporama
Les tags découverts lundi sur la Via Ferrata de Liaucous. — Communauté de Communes Millau Grands Causses

Attendez un peu avant d’aller admirer les vautours à l’entrée des Gorges du Tarn, dans l’Aveyron. Ou du moins ne le faites pas en empruntant la fameuse Via Ferrata du Liaucous, près de Millau, le périple pourrait s’avérer dangereux. Ce parcours, situé sur la commune de Mostuéjouls, est fermé au public depuis lundi. Pour cause de sabotage.

 

Câbles sectionnés, mousquetons tronçonnés

Les câbles des lignes de vie où s’accrochent les randonneurs ont été sectionnés, les points d’ancrages et mousquetons tronçonnés, probablement à la disqueuse. Et les tags tracés sur les rochers qui pestent contre la « surfréquentation », la proclamant « Zone à défendre » (ZAD) ne laissent aucun doute sur les motivations des vandales. Ils n’aiment pas les promeneurs qui viennent violer leur sanctuaire sauvage. Il y en a eu 8.000 en 2014 et pour cette année « l’éco-compteur » n’a pas encore été relevé ;

Une plainte a été déposée

L’équipée, organisée par des connaisseurs du terrain semble-t-il, a eu lieu dans la nuit de dimanche à lundi. La Communauté de communes Millau Grands Causses, qui a équipé la Via Ferrata en 2007, a déposé plainte mardi. Elle indique qu’elle « met tout en œuvre pour procéder à la réparation des parties vandalisées et permettre sa réouverture dans les meilleurs délais ».

Le montant du devis devrait être connu la semaine prochaine. « De l’argent qui ne pourra pas être utilisé pour autre chose », lâchent les responsables de la collectivité qui attendent avec impatience les résultats de l’enquête menée par les gendarmes.