Toulouse: Il se jette dans la Garonne par dépit amoureux et se noie

FAITS-DIVERS Le quadragénaire n’a pas pu être sauvé malgré l’arrivée des secours…

H.M.

— 

Les berges de la Garonne, sous le Pont Neuf.
Les berges de la Garonne, sous le Pont Neuf. — FRED SCHEIBER

Un Toulousain de 42 ans s’est noyé dans la Garonne, à hauteur de la Prairie des Filtres, dans la nuit de lundi à mardi. Lorsque les pompiers sont arrivés sur place vers deux heures du matin, ils l’ont aperçu gesticulant dans l’eau. Mais il a coulé à pic et n’a pas pu être secouru. De source policière, l’hypothèse du suicide ne fait aucun doute.

Peine de cœur

C’est en effet la colocataire de la victime qui a prévenu les secours. L’homme venait de lui avouer qu’il était amoureux d’elle et d’apprendre que ses sentiments n’étaient pas partagés. Dépité, il est parti menaçant de se jeter dans la Garonne. Et il l’a fait.