Dopage: Un ancien joueur du Stade Toulousain suspendu deux ans

RUGBY Le Sud-Africain Chiliboy Ralepelle avait été contrôlé positif à un stéroïde anabolisant en mars 2014…

N.S.
— 
Chiliboy Ralepelle lors d'un match de Top 14 entre le Stade Toulousain et Oyonnax, le 23 novembre 2013.
Chiliboy Ralepelle lors d'un match de Top 14 entre le Stade Toulousain et Oyonnax, le 23 novembre 2013. — F. Lancelot - Sipa

Le couperet est enfin tombé pour Chiliboy Ralepelle. Le talonneur sud-africain de 28 ans a écopé de deux ans de suspension pour dopage, indique ce dimanche World Rugby, la Fédération internationale.

L’ancien international aux 22 sélections avait été contrôlé positif à la drostanolone, un stéroïde anabolisant, le 19 mars 2014. Il portait alors les couleurs du Stade Toulousain, mais pointait à l’infirmerie depuis une rupture des ligaments croisés du genou droit lors d’un match de Top 14 à Biarritz, un mois plus tôt. Le joueur a rompu son contrat « d’un commun accord » avec le club Rouge et Noir en février 2015.

Ralepelle pris dans la nasse

Ralepelle, qui avait demandé un délai supplémentaire à World Rugby pour préparer sa défense, a été entendu en juin 2015. Le Sud-Africain a alors reçu une suspension de deux ans. Il a fait appel, avant de se raviser le 3 septembre.

Récidiviste

Suspendu à titre provisoire depuis le printemps 2014, l’ancien talonneur des Blue Bulls de Pretoria sera autorisé à rejouer le 10 avril 2016. Ralepelle avait déjà été contrôlé positif à un stimulant lorsqu’il évoluait dans son pays, en novembre 2010.