Toulouse: La défenestration présumée d’un chaton va se terminer au tribunal

SOCIETE Une femme a décidé de porter plainte contre un jeune homme qui l’accuse sur Facebook d’avoir jeté un chat depuis sa voiture sur la rocade toulousaine…

N.S.

— 

Illustration d'un chaton.
Illustration d'un chaton. — Damian Dovarganes/AP/SIPA

La justice va devoir trancher dans une affaire assez inédite. Les faits remontent à une dizaine de jours. En voiture avec sa compagne, un jeune homme qui rentre du travail affirme assister à la défenestration d’un chaton par une automobiliste, à l’ouest de la rocade toulousaine, au niveau de Saint-Martin-du-Touch.

Une information devenue virale sur les réseaux sociaux

Il partage cette triste histoire sur sa page Facebook, en postant la photo, le type de véhicule et la commune de résidence supposée de la femme qu’il accuse de cet horrible geste. L’information devient virale sur les réseaux sociaux.

Selon La Dépêche du Midi de jeudi, l’« accusée » a porté plainte pour diffamation et divulgation d’informations personnelles sur internet après avoir reçu des menaces. « Je risque un an de prison ferme et 45.000 euros d’amende, confie au quotidien régional le jeune homme, un peu dépassé par l’ampleur. Tout cela parce que j’ai dénoncé un acte odieux. » Il indique avoir reçu le soutien de la fondation 30 Millions d’Amis.