JCDecaux gagne la course aux vélo-stations

©2007 20 minutes

— 

Le petit Poucet du vélo n'aura pas résisté au géant de la pub. JCDecaux a remporté le marché des vélo-stations devant, notamment, la société coopérative toulousaine Movimento. Précurseurs sur ce type de déplacements dans la Ville rose, ses membres étaient plutôt déçus, hier, de cette annonce. « C'est la meilleure offre qui a été retenue », explique le maire, Jean-Luc Moudenc, qui fera entériner ce choix le 6 juillet lors d'un conseil municipal. Il engage la ville dans un contrat de quinze ans avec JCDecaux, déjà détenteur du marché de la pub pour le mobilier urbain et candidat à sa succession dans le cadre de l'appel d'offres en cours. La ville lui reversera une redevance de 2,6 millions d'euros par an.

D'ici à janvier, une première tranche de 135 vélo-stations sera réalisée, avec l'arrivée des premières en novembre. Au total, 1500 vélos en libre-service automatisé seront à la disposition des usagers, qui pourront prendre la bicyclette dans une station et la déposer dans une autre. La première demi-heure sera gratuite, la suivante coûtera 50 centimes d'euros. Les tarifs de location seront aussi attractifs : une semaine pour 5 €, un mois pour 25 €. Au terme du contrat, la capacité sera portée à 235 stations, soit 2 400 vélos.