L'art est aux arrêts sur toute la ligne B

©2007 20 minutes

— 

« C'est formidable car à chaque station, on découvre une oeuvre », s'enthousiasme Olivier Mosset, un des deux artistes ayant participé à celle de l'arrêt Minimes-Claude Nougaro. La ligne B du métro, longue de 15,8 km et comportant vingt stations, se transforme en musée à chaque escale. Pour un public non averti, certaines oeuvres peuvent sembler abstraites, comme celle de la Barrière de Paris où deux arcs, haut de 25 m et pesant 22 t, sont dressés sur un rond-point. « La sculpture a l'avantage d'être vue à une grande distance », commente son créateur, Bernar Venet.

Plus haut, la station des Trois Cocus propose un projet artistique plus ludique. Un dispositif vidéo interactif permet aux usagers qui le souhaitent de filmer leur visage. Les portraits sont ensuite intégrés au système créé par l'artiste et sont diffusés en continu sur cinq écrans plasma. « C'est une action populaire sur le mode des attractions foraines. Ce n'est pas d'un grand niveau intellectuel, mais chacun peut s'amuser », précise Pierrick Sorin, l'artiste à l'origine de l'oeuvre. Dans le même esprit, Sophie Calle propose, à la station Jeanne-d'Arc, « un transport amoureux » : des messages personnels écrits par des usagers de transports en commun et publiés dans la presse sont retransmis sur des écrans placés sur le quai. Exemple : « lundi 19/02 17 h, ligne 91, vous vous êtes retournée. garedelyon@caramail.com. » « Les Toulousains pourront aussi rentrer leur message sur un site Internet, précise Sophie Calle. Les mots sélectionnés seront ensuite diffusés dans la station. »

Les artistes se sont aussi inspirés de la ville pour leurs créations. A Compans, Ange Leccia a voulu « casser la rigidité du quartier en introduisant deux panneaux de lumière harmonieuse et douce ». De leur côté, Olivier Mosset et Damien Aspe ont joué avec « les couleurs de Toulouse » à la station Minimes. « Le mur à l'entrée est peint en orangé pour rappeler la brique, le plafond en bleu, pour le pastel, et inversement à l'étage inférieur », explique l'un. « En fait, la brique est plutôt rouge... », ajoute l'autre. Peu importe, la nouvelle ligne B reste un plaisir pour les yeux.

Sur www.20minutes.fr

Les photos des oeuvres d'art.