VIDEO. Toulouse: Toi aussi défie Byron Kelleher au Haka... c'est pour la bonne cause

INSOLITE Le Haka Challenge consiste à se défier façon All Blacks sur les réseaux sociaux et doit permettre de récolter des dons pour les enfants hospitalisés...

Helene Menal

— 

L'ex-All Black Byron Kelleher donne de sa personne pour le Haka Challenge.
L'ex-All Black Byron Kelleher donne de sa personne pour le Haka Challenge. — #HakaChallenge

L'Ice Bucket Challenge fait des émules. Une version cassoulet, bien musclée, débarque sur les réseaux sociaux. Comme son nom l’indique, le Haka Challenge consiste à reproduire à sa sauce la fameuse danse tribale des rugbymen néo-zélandais puis à poster la vidéo ou les photos sur Twitter, YouTube ou Facebook en nominant trois challengers qui devront, à leur tour, convoquer -avec ou sans tatouage- les puissances de l’univers.

Lancement le 3 septembre

Ce défi aux allures potaches, qui démarrera réellement le jeudi 3 septembre, n’est pas un simple défouloir. Ce sont les vignerons du groupement Vinovalie qui en ont eu l’idée quand Sam Essidiri, le président de l’association Un maillot pour la vie, basée à Toulouse, les a sollicités pour trouver une façon originale de récolter des fonds. Avec l’aide de sportifs de haut niveau, sa structure visite dans toute la France les enfants malades et les aide à réaliser leurs rêves.

En participant au défi, on ne fait donc pas seulement son haka mais aussi sa B A. Car chaque photo ou vidéo déclenchera de la part des partenaires de l’association un don de 10 euros.

Et pour que la mayonnaise prenne, la joyeuse équipe a trouvé LE spécialiste du Haka dans la Ville rose : Byron Kelleher. L’ex-joueur du Stade Toulousain a surtout honoré 57 sélections avec les All Blacks. Et il a vraiment donné de sa personne pour enregistrer la vidéo de lancement du Haka Challenge qui, sans avoir commencé, a déjà suscité des vocations. La journaliste sportive France Pierron a essuyé les plâtres en talons aiguilles.

 

Et un certain Jean-Claude Dupin s’est fendu du Haka du paloumayre, une version très Sud-Ouest, avec des pigeons vraiment, vraiment pétrifiés par la performance.

Polémique en Nouvelle-Zélande

L’initiative ne plaît toutefois pas à tout le monde. Une polémique est née en Nouvelle-Zélande à propos du Haka Challenge mais aussi du Haka Corner, le bar-restaurant que Byron Kelleher ouvre à Toulouse (boulevard Lascrosses). Dans les colonnes du New Zealand Herald deux leaders du Parti maori s’élèvent contre ce qu’ils considèrent comme une utilisation de leur culture. L’un d’eux, Te Ururoa Flavell, juge notamment « totalement inacceptable » de « faire de l’argent en associant la consommation d’alcool et le peuple maori »…