La ville anticipe le coup de chaud de l'été

©2007 20 minutes

— 

Recenser les personnes âgées et isolées avant les fortes chaleurs de cet été. C'est l'objectif du plan Canicule, mis en place depuis 2004 dans le département. Au-delà de l'installation d'une pièce climatisée ou d'un système rafraîchissant dans les structures 3e âge et petite enfance, la ville a ajouté un numéro vert (0800 04 24 44) qui permet aux personnes âgées de se signaler ou bien à la famille et aux voisins de le faire à leur place. « Nous recensons ainsi un maximum de personnes fragilisées. Si le plan Canicule est déclenché, nous leur téléphonons pour leur donner des conseils et voir comment elles vont », détaille Françoise de Veyrinas, adjointe au maire de Toulouse en charge de la Solidarité et des Affaires sociales.

Au cours de l'été 2006, ce plan a été déclenché deux fois par la préfecture. Des employés municipaux se sont alors relayés pour appeler les 1 000 personnes figurant sur la liste, dont 200 à 250 sont vraiment isolées. Le contact a été maintenu pendant quatre jours, jusqu'à la levée du plan. Pour compléter le dispositif, des membres de l'association des Petits frères des pauvres leur rendaient visite. Cet été ils seront appuyés par les étudiants bénévoles de Unis-Cités.