Jupiter: La sonde Juice va se lancer dans la quête d'une vie extraterrestre

ESPACE Airbus a été désigné pour construire à Toulouse ce satellite qui décollera en 2022...

Hélène Ménal
— 
Jupiter et Ganymède, la plus grosse des lunes qui gravitent autour de Jupiter.
Jupiter et Ganymède, la plus grosse des lunes qui gravitent autour de Jupiter. — NASA-ESA-AFP

2030, l'Odyssée de l'espace. Ce chapitre-là de la recherche d'une trace de vie dans le système solaire va débuter dans la Ville rose.  L'Agence spatiale européenne (ASE) vient en effet de confier à Airbus Defense et Space (ADS) la construction du satellite Juice qui sera assemblé à Toulouse et décollera en 2022 de Kourou à destination de Jupiter.

 

La mission Juice est une première européenne vers la géante gazeuse. Son but sera d'atteindre le système jovien après sept ans et demi de voyage où la sonde va profiter de l'énergie gravitationnelle de Mars puis de Vénus. Une fois sur la place, elle devra se concentrer sur les lunes glacées de Jupiter et plus particulièrement sur les trois qui abritent potentiellement des océans : Europe, Ganymède et Callisto.

Prouesse technologique

«La mission étudiera ces lunes en abordant deux grands aspects: quelles sont les conditions requises pour la formation d'une planète et pour l'émergence de la vie ?», indique ce lundi Airbus Defense and Space qui s'apprête à construire pour Juice «un  générateur solaire de 97 m2, le plus grand jamais réalisé pour une mission intrerplanétaire».

Pour l'industriel, le montant de contrat avec l'ESA est astronomique: 351 millions d'euros.