Un nouveau terrain de jeu pour les lévriers

©2007 20 minutes

— 

Cinq ans après la fermeture du cynodrome de Blagnac, les propriétaires de lévriers retrouvent une nouvelle piste pour leurs champions, sur la zone verte de Sesquières. Chassés de l'ancienne base de loisirs de Pinot par l'arrivée des usines d'assemblage de l'A380, les membres de la société méridionale des courses de lévriers ont dû faire preuve de patience avant d'être relogés par la communauté d'agglomération du Grand Toulouse. Aujourd'hui, les sportifs à quatre pattes s'élancent sur une piste de 400 mètres, derrière un lièvre postiche.

Mais entre la recherche de terrain et les actes administratifs, ils ont dû se mettre au repos ou courir dans d'autres départements. « Aujourd'hui, nous comptons une soixantaine de chiens contre quatre-vingts auparavant. Avec l'ouverture du nouveau cynodrome, des propriétaires nous ont rappelés pour nous dire qu'ils allaient reprendre des chiens », se félicite Jean Guérard, le président de la société. Et ce dernier compte bien sur les courses organisées cette année et l'an prochain, notamment les championnats de France, pour raviver la flamme des amateurs et des joueurs. Organisé par Pari mutuel, les jeux peuvent rapporter jusqu'à 38,40 € pour 1 € parié.