Le grand test avant les municipales

©2007 20 minutes

— 

Ce sont les 42 % d'abstentionnistes du premier tour et les quelque 4 000 électeurs du MoDem qui ont les cartes en main dans la 1re circonscription. Les regards sont braqués sur cet ancien fief des Baudis père et fils, présenté comme un secteur test avant les municipales.

Jean-Luc Moudenc va, sous l'étiquette « centriste de la majorité présidentielle », tenter d'y perpétuer la tradition des députés-maires de Toulouse. Il est arrivé en tête du premier tour avec 37,44 % contre 31,53 % pour sa rivale socialiste Catherine Lemorton. Mais tous les espoirs sont permis pour la pharmacienne de Jeanne-d'Arc qui compte « sur le rassemblement des forces de gauche », dont le total des voix au premier tour dépasse les 48 %. Hier, Ségolène Royal est venue lui donner un gros coup de main place de la Daurade. Accueillie chaleureusement, la candidate à la présidentielle a appelé les électeurs de la circonscription « à renouveler » son score (57 %) du 6 mai. Jean-Luc Moudenc sait que cet antécédent ne plaide pas en sa faveur, aussi fait-il jouer ses réseaux à fond. De la droite ultra-libérale au centre gauche en passant par l'Ovalie, le maire a enregistré une quantité impressionnante de ralliements cette semaine. « Ces soutiens ont compris qu'il n'y a pas d'enjeu national dans ce scrutin et que je suis le mieux placé pour porter la voix de Toulouse en haut lieu », dit-il. « L'enjeu est forcément national quand on pense ne serait-ce qu'à la future franchise sur les soins », estime au contraire Catherine Lemorton.

Sur www20minutes.fr

Elections et résultats en direct

MoDem Comme sa fédération départementale, Jean-Luc Forget (MoDem), arrivé troisième avec 9,56 % des voix, ne donne aucune consigne de vote.