Stade Toulousain: Vincent Clerc consultant sur TF1 pendant la Coupe du monde

RUGBY L'ailier international, non retenu pour le Mondial, suivra la compétition sur les plateaux télé...

Nicolas Stival
— 
L'ailier du Stade Toulousain Vincent Clerc à l'issue de la demi-finale du Top 14 perdue contre Clermont, le 6 juin 2015.
L'ailier du Stade Toulousain Vincent Clerc à l'issue de la demi-finale du Top 14 perdue contre Clermont, le 6 juin 2015. — SIPA

Vincent Clerc s’est battu jusqu’au bout pour disputer sur le terrain sa troisième Coupe du monde avec l’équipe de France, après la quatrième place de 2007 et la finale de 2011. Finalement, l’ailier du Stade Toulousain suivra le Mondial anglais, du 18 septembre au 31 octobre, dans la peau d’un consultant télé.

Non retenu par le sélectionneur Philippe Saint-André, Clerc (34 ans) officiera sur TF1, qui a annoncé l’information ce jeudi. Au cours d’une conférence de presse à Paris, la chaîne a présenté son dispositif pour l’événement dont elle diffusera, annonce-t-elle, les « 21 plus belles affiches ». Les 29 autres matchs seront retransmis sur Canal +.

L’international aux 34 essais en 67 sélections sera le seul joueur encore en activité aux côtés de consultants plus âgés : Bernard Laporte (qui commentera des matchs avec Christian Jeanpierre), Thierry Lacroix (qui formera une autre doublette avec Nicolas Delage), Christian Califano (en homme de terrain), Eric Champ et Sylvain Marconnet.

 

Ces deux derniers participeront, avec Clerc, à un magazine animé par Denis Brogniart en marge des rencontres. Absent sur le plateau ce jeudi à Paris, l’ailier termine ses vacances avant de reprendre l’entraînement avec son club, lundi à Ernest-Wallon.

« L’excitation de passer de l’autre côté »

« J’ai ressenti d’abord un peu de déception de ne pas connaître une dernière aventure, mais elle a été vite compensée par l’excitation de passer de l’autre côté, a-t-il commenté, en duplex depuis une plage d’Ibiza. C’est un challenge excitant que de pouvoir vivre la Coupe du monde au cœur de l’événement. »

Considéré comme un excellent « client » par les journalistes depuis le début de sa carrière, Vincent Clerc ne devrait pas avoir de mal à se glisser dans le moule.