Toulouse: Mythe Box fait ses armes sur les planches new-yorkaises

SOCIETE Après les émissions de télévision où il se produisait comme human beat box, l'artiste toulousain travaille avec le producteur de Jermaine Jackson sur un nouveau clip...

Julie Rimbert
— 
Stéphane Anglio, alias Mythe Box, dans le métro de New York.
Stéphane Anglio, alias Mythe Box, dans le métro de New York. — Stéphane Anglio

Il part à la conquête de la Grosse pomme. Après s’être fait un nom en tant que bruiteur-comédien en beatbox (le fait de reproduire un instrument avec sa bouche) lors de l’émission Graines de Star sur M6, Stéphane Anglio, alias Mythe Box, travaille actuellement avec le producteur de Jermaine Jackson, le frère du roi de la pop, sur une reprise 100 % vocale et insolite de Carmen de Georges Bizet.

Mini-spectacles dans deux salles new-yorkaises

« J’ai longtemps travaillé sur les plateaux télé, notamment dans les émissions produites par Thierry Ardisson ou pour l’émission Le Bigdil sur TF1, raconte ce Toulousain âgé de 37 ans. J’ai aussi exploité l’art du Human BeatBox au sein du duo SteF & JiM qui a foulé les scènes du Jamel Comedy Club, du cabaret parisien Le Moulin Rouge et des premières parties d’Anthony Kavanagh. J’ai rencontré Jermaine Jackson à Toulouse lors d’un spectacle hommage à Michael Jackson où ce projet à New York est alors né ».

En juin, Stéphane Anglio a donc traversé l’Atlantique pour y tourner le clip Carmen dans les rues de New York. Touche-à-tout, il a également profité de cette chance aux Etats-Unis pour présenter un mini-spectacle dans deux salles new-yorkaises, mêlant human beat box et humour. Enfin, l’artiste a sorti le 15 juin le clip de son nouveau single, tourné également dans la Grande pomme, « Mutant Beat Box », lui aussi 100 % vocal.



« Après mes expériences en télévision, j’avais envie de prendre des risques avec ce nouveau projet, confie Stéphane Anglio. Musicalement, je ne crois pas qu’il y ait des cases pour les artistes : j’adore Mozart donc je trouvais sympa de reprendre Carmen en beat box. Je montre ainsi que ma bouche est un instrument de musique à part entière. »