Sommet franco-chinois: Airbus décroche un méga contrat

ECONOMIE A l’occasion du sommet franco-chinois, l’avionneur européen a signé un contrat pour 75 A330…

Béatrice Colin
— 
Un A330 de l'avionneur européen Airbus.
Un A330 de l'avionneur européen Airbus. — H. gousse / e'm company/Aibus

C’était prévisible et annoncé. C’est signé. A l’occasion de la visite officielle en France du premier ministre chinois Li Keqiang, Airbus vient de signer un contrat pour 75 appareils de la gamme A330, soit une commande évaluée à plus de 16 milliards d’euros si elle est confirmée.

China Aviation Supplies Holding Company signs a GTA for 45 #A330 aircraft & an MoU for 30 acft http://t.co/v6xVYz10AG pic.twitter.com/gnG25yyMG7
— Airbus (@Airbus) June 30, 2015

 

Pour l’heure, seuls 45 avions font l’objet d’une commande ferme de la part de China Aviation Supplies Holding Company, pour les 30 autres exemplaires il s’agit d’une intention d’achat. Ce contrat a été signé à Paris ce mardi entre Fabrice Brégier, le président d’Airbus et Li Hai, celui CAS, en présence des deux premiers ministres.

Contrepartie en Chine pour Airbus

Ils se retrouveront à nouveau ce jeudi, à Toulouse, lors d’une visite du site d’Airbus. Li Keqiang doit visiter la chaîne d’assemblage final de l’A350. En contrepartie de cette commande, Airbus pourrait annoncer jeudi qu’il compte investir sur son site chinois de Tianjin dans un « centre de finition de cabines » d’A330.