Toulouse: Fiables et réguliers, les bus Linéo vont se balader partout

TRANSPORTS Après le succès du L16, Tisséo annonce un «bouquet de dix lignes Linéo» qui vont mailler l’agglomération d’ici à 2020…

Hélène Ménal

— 

Le nouveau bus Lineo de Tisseo, ici la ligne 16. Toulouse, FRANCE-02/09/72
Le nouveau bus Lineo de Tisseo, ici la ligne 16. Toulouse, FRANCE-02/09/72 — Fred.Scheiber

Entre le tram et bus ordinaire, Tisséo a choisi la voie intermédiaire pour améliorer la desserte de l’agglomération : un bus à grande capacité qui, en dehors du coût, a tout du tram. L’amplitude horaire et la régularité notamment.

Le test grandeur nature a eu lieu sur l’ex-ligne 16, rebaptisée Linéo 16 (L16) en septembre 2013 et dont le succès ne se dément pas. « Il était prévu qu’elle transporte 16.000 voyageurs par jour, elle dépasse les 22.000 », souligne Jean-Michel Lattes (UDI), le président de Tisséo, qui a donc décidé de décliner le concept dans toute l’agglomération. D’ici à 2020, comme déjà annoncé, c’est donc « un bouquet de dix lignes Linéo » qui sera opérationnel.

Et l’on sait maintenant où :

 

Le futur réseau Linéo de l’agglomération toulousaine. - Tisséo SMTC

 

Et même quand elles vont entrer en service :

- En septembre 2016 pour la L1, une version de l’actuelle L16 rallongée jusqu’à Balma, et la L2 entre Colomiers et les Arènes

- En septembre 2017 pour la L6 (entre Castanet et l’UPS ou le métro Ramonville), la L7 (entre Saint-Orens et le Cours Dillon) et la L8 (entre Marengo SNCF et Gonin)

- En septembre 2018 pour le L3 (Plaisance-Tournefeuille-Les Arènes) et la L9 (l’Union-Empalot)

- En septembre 2019 pour la L4 (Basso-Cambo-Cours Dillon), la L5 (Portet-Toulouse) et la L10 (entre Toulouse et les communes du nord de l’agglomération).

La leçon de Lardenne

Ce projet, d’un montant global de 100 millions d’euros, entérine aussi la fin des BHNS (bus à haut niveau de service) envisagés par l’équipe précédente. Les bus Linéo ne nécessiteront, au pire et là où c’est possible, que de simples couloirs de bus ou légères modifications de carrefour.

Rien à voir avec le fameux BHNS Ouest (remplacé par le futur L3) qui a suscité la fronde des habitants de Lardenne et pesé lourd dans la dernière élection municipale.

A partir de septembre 2016, les bus Linéo seront reconnaissables à leur livrée - Tisséo - SMTC

La nouvelle équipe ne semble pas prête à bouleverser le paysage urbain pour de simples bus. « Nous souhaitons que le réseau de transport en commun suscite l’adhésion de la population puisqu’il est fait pour elle », souligne d’ailleurs Jean-Luc Moudenc (LR), le maire de Toulouse et président de la Métropole. L’objectif affiché est de transporter 110.000 voyageurs par jour en bus Linéo qui seront identifiables à leur « robe » gris et argentée.

Ils circuleront de 5h15 à minuit et demi. Comme le métro.