Toulouse: Pour sauver le suicidaire, les policiers lui tirent dessus avec leur Taser

FAITS DIVERS Un jeune homme voulait mettre fin à ses jours au Mirail. En le « tasant », les forces de l’ordre l’ont empêché de pénétrer sur la rocade…

Nicolas Stival
— 
Un Taser, pistolet à impulsion électrique utilisé par les policiers. Illustration.
Un Taser, pistolet à impulsion électrique utilisé par les policiers. Illustration. — P. Emile / Sipa

Sauver la vie d’une personne en lui tirant dessus. C’est la « prouesse » des policiers toulousains ce lundi. Il était 22h15, rue Vauquelin dans le quartier du Mirail, lorsqu’une patrouille découvre un jeune homme à cheval sur la rambarde d’un pont qui surplombe le périphérique.

Placé en service psychiatrique

En pleurs, l’individu âgé de 20 ans semble décidé à mettre fin à ses jours. A la vue des forces de l’ordre, il change toutefois de stratégie. Il s’enfuit et fonce vers le grillage qui le sépare de la rocade. Il s’apprête à l’enjamber, alors que la circulation est très dense à cette heure-là.

Craignant que le jeune homme se fasse écraser, les policiers décident de faire usage de leur Taser. Les tirs de pistolet à impulsion électrique parviennent à immobiliser l’individu, pris en charge dans la foulée par les sapeurs-pompiers. Conduit à l’hôpital Purpan, il a été placé en service psychiatrique.