Midi-Pyrénées: Des élus «hérétiques» proposent Montségur comme capitale provisoire de la région

INSOLITE Les élus du Pays d’Olmes veulent que Montségur soit le chef-lieu provisoire de la méga région Languedoc-Roussillon/Midi-Pyrénées. Humour cathare mais pas que…  

Hélène Ménal
— 
Le château cathare de Montségur, en Ariège
Le château cathare de Montségur, en Ariège — Mary Evans - Sipa

En attendant la consécration de Toulouse comme super capitale de la méga région, les élus de toute la contrée doivent délibérer pour que la Ville rose soit aussi le « chef-lieu » provisoire d’une entité dont l’appellation officielle tombera de Paris par décret le 31 décembre.

Fronde contre la démagogie

Une « région sans nom » qu’on baptise d’en haut, l’occasion était trop belle de réveiller la fibre cathare des élus du Pays d’Olmes, en Ariège. C’est le site Ariège News qui raconte la fronde qu’ils ont fomentée mercredi, lors de leur conseil communautaire. L’idée vient de Robert Finance, le maire de Montségur, qui reste le plus haut lieu la résistance cathare. Il a proposé à ses collègues la candidature de sa commune, selon lui « le lieu symbolique de la création de l’Occitanie », comme chef-lieu provisoire.

Sa motion, qui visait aussi à dénoncer « la démagogie » entourant cette pseudo-concertation a été adoptée à la majorité absolue. Preuve que ce ne pas tout à fait une hérésie.