TFC: Dragos Grigore vers un départ au Qatar, le dégraissage continue

FOOTBALL Le défenseur central roumain, peu utilisé par Dominique Arribagé, doit être prêté au club d’Al Sailiya. Grigore a confirmé l’information à la presse de son pays…

Nicolas Stival

— 

Le défenseur roumain du TFC Dragos Grigore lors du match de Ligue 1 contre Rennes, le 14 février 2015 au Stadium de Toulouse.
Le défenseur roumain du TFC Dragos Grigore lors du match de Ligue 1 contre Rennes, le 14 février 2015 au Stadium de Toulouse. — F. Lancelot / Sipa

Après le gardien Zacharie Boucher (Auxerre, Ligue 2), un autre joueur sur lequel l’entraîneur Dominique Arribagé ne compte pas s'apprête à quitter le TFC. Le Roumain Dragos Grigore doit être prêté pour un an au Qatar, plus exactement à Al Sailiya, onzième du dernier championnat local, où évolue notamment l’attaquant tunisien Issam Jemâa (ex-Lens).

« Je suis très heureux de ce prêt, parce que je veux jouer davantage, en particulier pour garder le contact avec l’équipe nationale », a confié mardi au site roumain Digi Sport le défenseur de 28 ans, toujours titulaire en sélection malgré ses difficultés toulousaines.

Grigore, sous contrat avec le TFC jusqu’en juin 2017, reconnaît aussi que « l’aspect financier » a joué dans ce choix. Mais il conteste le salaire d’un million de dollars (environ 890.000 euros) pour une année annoncé dans un autre média roumain.

Arrivé l’été dernier du Dinamo Bucarest contre environ un million d’euros, afin de succéder à Jonathan Zebina, l’arrière central, peu sûr et très agressif (neuf cartons jaunes reçus en L1), n’a jamais vraiment convaincu, même lors de son éphémère reconversion comme milieu récupérateur.

Deux petits bouts de matchs disputés depuis la nomination d’Arribagé

Déjà proche d’un départ cet hiver, pour l’Arabie Saoudite, Grigore aura tout de même disputé 25 matchs de championnat comme titulaire lors des 29 premières journées. Cependant, depuis le remplacement d’Alain Casanova par Arribagé, mi-mars, il n’a fait que deux entrées en jeu en neuf rencontres, le nouveau technicien privilégiant une charnière Kana-Biyik – Yago.

Le TFC, maintenu de justesse avec l’avant-dernière défense de Ligue 1 (64 buts encaissés) n’a toujours pas recruté cet été. Mais il n’a sans doute pas fini de dégraisser.