Ariège: A Lavelanet, les électeurs ont dit «oui» à la vidéosurveillance

SECURITE Moins d'un électeur sur deux s'est déplacé dans la commune ariégeoise. Le référendum de dimanche n'a donc qu'une valeur consultative...

Nicolas Stival
— 
Capture d'écran Google map de Lavelanet (Ariège)
Capture d'écran Google map de Lavelanet (Ariège) — Google map

La question posée dimanche aux électeurs était claire : « Etes-vous pour l’installation de la vidéoprotection à Lavelanet ? » Avec 79,81 % de oui, soit 1.174 votants de cette commune ariégeoise, la réponse est tout aussi limpide.

Ariège : Oui ou non à la vidéosurveillance ? Lavelanet se prononce par référendum

Cependant, avec 30,66 % de participation (1.490 personnes sur 4.859), le référendum promis par le maire divers gauche Marc Sanchez lors des dernières élections municipales n’aura qu’une valeur consultative.

« La barre des 50 % de participation n’ayant pas été atteinte, ce scrutin n’a pas une valeur obligatoire pour les élus », renseigne la commune sur sa page Facebook.

19 caméras pour un coût total de 160.000 euros

Toutefois, la municipalité devrait aller dans le sens des électeurs qui se sont déplacés dimanche et doter la commune de 16 caméras fixes de vidéoprotection, plus trois mobiles.

Coût de l’opération : 160.000 euros hors taxes, dont 64.000 pris en charge par la ville. Dans sa lettre du mois de juin, Marc Sanchez évalue le coût des dégradations sur les bâtiments et les espaces publics à 150.000 euros par an.