Toulouse: Un homme abattu dans son véhicule de plusieurs balles

FAITS DIVERS Deux hommes en deux roues motorisé ont tiré plusieurs coups de feu sur un homme de 44 ans, condamné pour meurtre en 2007...

Béatrice Colin
— 
A l'entrée de l'Union, près du Jardiland, où un homme a été abattu.
A l'entrée de l'Union, près du Jardiland, où un homme a été abattu. — Google street View

Un homme a été abattu ce matin vers 8h alors qu’il circulait à bord d’un véhicule de société près de l’avenue de Toulouse, à L’Union, dans la banlieue toulousaine.

Deux individus sur une moto sont arrivés à sa hauteur alors qu’il était arrêté dans le flux de circulation, près du Jardiland, et l’ont abattu de plusieurs coups de feu. « Il a été touché de plusieurs balles et le véhicule a plusieurs impacts », indique-t-on à la gendarmerie.

La victime condamnée à 22 ans de prison pour meurtre

L’homme de 44 ans est mort et les deux auteurs sont en fuite. C’est la brigade de recherches de Saint-Michel et la section de recherches de la gendarmerie qui ont effectué les premières constatations, avant d’être dessaisies au profit du service régional de police judiciaire.

Cette affaire ressemble fort à un règlement de compte. Il faut dire que la victime, Stéphane Arcangeli, est bien connue des services de police. Il a été condamné en appel en février 2007 à 22 ans de prison pour le meurtre de Gaouti « Canot » Bendareur par les Assises du Tarn.

Aménagement de peine

Ancien champion de boxe, Stéphane Arcangeli était en 2002 videur dans une boîte de nuit de la rue Bayard, celle devant laquelle Gaouti Bendareur a disparu. Connu pour ses relations avec les trafiquants de stupéfiants, « Canot » a été séquestré et assassiné d’une balle dans la tête dans une ferme à l’abandon des environs de Lherm.

Le procès d'un règlement de compte dans le «milieu»

L’enquête s’est rapidement orientée vers Stéphane Arcangéli et son ami Frank Koob. Après leurs deux procès, la Cour de cassation avait rejeté leurs pourvois. Stéphane Arcangeli était sorti dans le cadre d’un aménagement de peine.