Toulouse: Jean-Luc Moudenc quitte la présidence des Républicains 31

POLITIQUE Le maire de Toulouse l’a annoncé dans un courrier envoyé aux militants de son parti ce dimanche…

B.C.
— 
Jean-Luc Moudenc, Mayor of Toulouse at the solemn session of installation of the metropolis. Toulouse, FRANCE-23/01/15/SCHEIBER_114209/Credit:FRED SCHEIBER/SIPA/1501281215
Jean-Luc Moudenc, Mayor of Toulouse at the solemn session of installation of the metropolis. Toulouse, FRANCE-23/01/15/SCHEIBER_114209/Credit:FRED SCHEIBER/SIPA/1501281215 — SIPA

Jean-Luc Moudenc, le maire de Toulouse, a annoncé dimanche via ses comptes Twitter et Facebook qu’il quittait de la présidence de la Fédération 31 des Républicains.

Pourquoi j’ai décidé de démissionner de la Présidence des @Republicains31 (ex-UMP) : https ://t.co/HUpKgI7wqD #Toulouse #LesRepublicains
— Jean-Luc MOUDENC (@jlmoudenc) June 14, 2015

 

« Etre maire de tous les Toulousains est un objectif incompatible avec la présidence d’un mouvement politique. En conséquence, j’ai décidé de quitter mes fonctions de président de la Fédération des Républicains 31 (ex-UMP) », a-t-il indiqué dans la lettre qu’il a envoyée aux adhérents du parti de Nicolas Sarkozy. Une décision qu’il avait prise dès son arrivée au Capitole.

Mais il a attendu que les élections départementales soient passées, ainsi que la désignation de la tête de liste aux prochaines régionales, pour la mettre à exécution.

Présidence par intérim

Dans son entourage, on explique que cette démission sera entérinée lors d'un comité départemental, le 24 juin prochain. Un président par intérim sera alors désigné avant des élections de janvier prochain.

Laurence Arribagé, députée de la 3e circonscription et secrétaire nationale en charge des sports au sein des Républicains, est bien placée pour succéder au maire de Toulouse.