La terre se prépare à devenir ovale

©2007 20 minutes

— 

Du 7 septembre au 20 octobre prochain, la Ville rose vivra au rythme de la Coupe du monde de rugby. Elle accueillera au Stadium quatre rencontres du quatrième événement le plus regardé au monde, dont les retombées économiques pour la région sont évaluées à 346 millions d'euros. Parmi les 150 000 spectateurs attendus à Toulouse, environ 20 % seront des touristes étrangers. Pour les accueillir, l'office du tourisme forme 50 bénévoles polyglottes, qui s'ajouteront aux 535 volontaires du comité local d'organisation. Ils ne seront pas de trop pour renseigner les supporters sur les « bons plans » touristiques, les navettes pour le stade ou les plans de circulation. D'autant que l'Ile du Ramier pourrait vivre des moments d'asphyxie quand se chevaucheront le prestigieux tournoi et le Salon de l'habitat.

Comme en 1998 pour le foot, la mairie a choisi d'installer le village de la Coupe du monde sur la prairie des Filtres. Les rencontres y seront retransmises sur écran géant. Le match France-Namibie du 16 septembre sera diffusé sur la place du Capitole et suivi d'un bal populaire « rouge et noir » pour le centenaire du Stade toulousain.