Les irradiés de Rangueil ne se laisseront pas faire

©2007 20 minutes

— 

Ils s'apprêtent à monter une association. Quinze des 145 patients victimes d'une surdose de rayons au CHU Rangueil ont décidé de ne pas en rester là. « Certains sont très affaiblis », indique Chistophe Lèguevaques, leur avocat. Il a pris contact avec le CHU et veut privilégier une négociation amiable, mais n'exclut pas une plainte pénale. Le 23 mai, l'hôpital toulousain a reconnu que des patients atteints de tumeurs cérébrales ont été surirradiés en raison d'un « problème d'étalonnage » d'un appareil de radiochirurgie.