Tarn: Une enquête ouverte après la mort d'un jeune de 17 ans en marge d'une rave party

JUSTICE L’ado a été retrouvé inanimé dans une voiture lors d’une free party dans un lieu isolé dans la Montagne Noire…

H.M.

— 

Illustration Rave Party
Illustration Rave Party — Maisonneuve/SIPA

« Trafic de stupéfiants et homicide volontaire par manquement manifeste à une obligation de prudence et de sécurité ». Ce sont, selon La Dépêche du Midi, les termes de l’information judiciaire que vient d’ouvrir le Procureur de la République de Castres, Manuela Garnier, après la découverte du corps d’un jeune de 17 ans en marge d’une rave party.

La commune de Sauveterre, dans le Tarn. - Google Maps

Le décès remonte au week-end des 23 et 24 mai. Le groupe auquel appartenait la victime participait à une « free party » organisée dans la Montagne Noire, à proximité des éoliennes de la commune tarnaise de Sauveterre. L’endroit, isolé aux confins du Tarn, de l’Aude et de l’Herault est prisé pour ce type de raves sauvages.

La piste de l’overdose

Le jeune décédé a été découvert par ses amis le dimanche, inanimé dans une voiture. Il n’y avait déjà plus rien à faire. Les résultats de l’autopsie n’ont pas été révélés mais, toujours selon le quotidien régional, les « enquêteurs soupçonnent fortement une overdose de produits stupéfiants ou bien les effets d’un mélange de plusieurs substances »