Top 14: Tombeur d'Oyonnax, le Stade Toulousain n'aura «pas grand-chose à perdre» contre Clermont

RUGBY Vainqueur du club de l’Ain en barrage, Toulouse rencontrera l’ASM samedi 6 juin à Bordeaux, en demi-finale du championnat de France...

Nicolas Stival

— 

Le manager général toulousain Guy Novès félicite le centre Luke McAlister à l'issue du barrage de Top 14 gagné au stade Ernest-Wallon de Toulouse, le 30 mai 2015.
Le manager général toulousain Guy Novès félicite le centre Luke McAlister à l'issue du barrage de Top 14 gagné au stade Ernest-Wallon de Toulouse, le 30 mai 2015. — P. Pavani / AFP

Comme tout au long de la saison, Oyonnax a chèrement vendu sa peau, samedi à Toulouse. Mais le club de l’Ain, encore en Pro D2 voici deux ans, a fini par plier face au club le plus titré de France (20-19). L’USO a mené jusqu’à six minutes de la fin, avant de craquer sur un superbe mouvement converti en essai par le jeune pilier remplaçant Cyril Baille.

L’apport du banc stadiste, mais aussi un manque de ressources et d’expérience dans le « money time » du côté d'Oyonnax, ont permis à l’équipe de Guy Novès, futur sélectionneur des Bleus, de faire respecter la logique. Et de se qualifier pour sa 21e demi-finale de championnat en 22 ans, après l’éclipse de l’année dernière.

Top 14 : Futur sélectionneur des Bleus, Guy Novès réussit ses adieux au public toulousain

« Ce match reflète la saison, souligne l’ailier international Yoann Huget. On n’a jamais rien lâché, même lorsque nous étions au plus mal. Même menés 9-16, nous nous sommes dit qu’il fallait tout tenter. »

« La saison est folle pour tout le monde, observe l’entraîneur des lignes arrière Jean-Baptiste Elissalde. Nous avons le même nombre de victoires que Toulon et une de plus que Clermont. Mais nous ne sommes pas aussi constants. » Justement, Toulouse, qui s’était retrouvé relégable après sept journées de Top 14, se prépare désormais à défier l’ASM samedi à Bordeaux, en demi-finale.

« C’est Clermont le favori, lance le deuxième ligne Patricio Albacete. L’équipe a été dans les deux premiers toute la saison, elle a joué la finale de la Coupe d’Europe. Elle maîtrise son rugby et ne nous réussit pas. » Les Jaunards ont en effet battu deux fois les Rouge et Noir cette saison en phase régulière.

« Il va falloir beaucoup plus de maîtrise que contre Oyonnax, juge Elissalde. Mais ce ne sera pas le même match. Clermont déplace beaucoup plus le ballon, pratique un rugby total. Il faut y croire, l’histoire serait belle. »

Objectif: un vingtième titre de champion de France

Certes, l’ASM sera favorite. Mais on n’est pas obligé de croire Huget lorsque l’ailier affirme que le Stade « n’aura pas grand-chose à perdre à Bordeaux ». « Nous serons un peu dans la peau d’Oyonnax, juge-t-il. Nous sommes une bande de copains solidaires et nous nous appuierons sur notre point fort, la défense, face à l’ogre clermontois. »

Au repos samedi, les Auvergnats n’ont sans doute pas été impressionnés par les Toulousains depuis leur canapé. Mais ils savent que le Stade n’a qu’une obsession avant le départ de l’emblématique Novès en équipe de France: décrocher le vingtième Bouclier de Brennus de sa riche histoire. Surtout, leurs nombreuses expériences malheureuses au moment de conclure une belle saison immunisent les Clermontois contre tout éventuel excès de confiance.