Top 14: Futur sélectionneur des Bleus, Guy Novès réussit ses adieux au public toulousain

RUGBY Le Stade Toulousain a remporté son barrage du Top 14 contre Oyonnax, samedi (20-19). Le dernier match de l'ère Guy Novès disputé sur la pelouse d'Ernest-Wallon...

Nicolas Stival

— 

Le manager général du Stade Toulousain Guy Novès avec sa petite-fille dans les bras, à l'issue du match de barrage de Top 14 contre Oyonnax, le 30 mai 2015 au stade Ernest-Wallon.
Le manager général du Stade Toulousain Guy Novès avec sa petite-fille dans les bras, à l'issue du match de barrage de Top 14 contre Oyonnax, le 30 mai 2015 au stade Ernest-Wallon. — P. Pavani / AFP

Le stade Ernest-Wallon a vécu un moment historique, ce samedi. Et les 17.497 spectateurs recensés officiellement l’ont bien senti. Des « Novès, Novès, Novès » ont retenti lorsque le manager général du Stade Toulousain s’est rendu sur le plateau de Canal +, installé à même la pelouse. Les acclamations l’ont accompagné quand il a regagné les vestiaires, sa petite-fille dans les bras.

Son équipe venait de battre in extremis une épatante équipe d’Oyonnax (20-19), et de se qualifier pour une demi-finale du Top 14. Dimanche, l’indéracinable entraîneur des Rouge et Noir (61 ans), aux quatre Coupes d’Europe et douze Boucliers de Brennus (dont deux comme joueur), sera officiellement désigné à la tête du XV de France. Il prendra la succession de Philippe Saint-André à l’issue du Mondial anglais.

XV de France : Guy Novès prochain entraîneur des Bleus, c’est fait

« Ah bon, il part ? s’amuse le deuxième ligne stadiste Patricio Albacete. Ce n’est pas officiel, mais s’il est nommé, c’est qu’il le mérite. C’est le plus beau palmarès de France. Pour nous, les anciens, cela va nous faire un peu bizarre. Mais c’est un très beau challenge pour lui. »

Pince-sans-rire, le manager général d’Oyonnax Christophe Urios allonge le compliment. « Je l’ai d’abord félicité pour la victoire, puis ensuite pour son poste, je le pense sincèrement, souligne le futur patron sportif de Castres. Et il m’a juste dit : "Je suis sûr qu’on travaillera bien ensemble". (Sourire) J’ai compris que comme je n’allais pas en équipe de France, il devenait sélectionneur. C’est une bonne chose pour les Bleus. »

Novès ne s’est pas rendu en conférence de presse après la rencontre. Mais, au micro de Canal +, il a refusé de percer un secret qui n’en est pourtant plus un. « Les spectateurs m’acclament parce qu’on est en demi-finales et qu’on a encore deux matchs potentiels, a-t-il commenté, malicieux. On est allé le chercher avec les tripes donc je pense que le public est ravi de ça et ça me fait plaisir. »

Toulouse: Ugo Mola arrive au Stade Toulousain, sans doute pour succéder à Guy Novès

Apparemment, le manager général, arrivé à Toulouse comme joueur en 1974, s’est montré plus loquace devant ses joueurs.

Les Rouge et Noir ont désormais rendez-vous à Bordeaux, samedi contre Clermont, pour s’ouvrir la voie vers une nouvelle finale, le 13 juin au Stade de France. « Ce serait énorme s’il pouvait partir sur un Bouclier de Brennus, souligne Albacete. Mais c’est encore trop tôt pour en parler. » Plus pour très longtemps...