Handball: Toulouse a rendu hommage à Jérôme Fernandez pour la «der» du Fenix à domicile

HANDBALL Blessé, l’emblématique arrière gauche a assisté depuis les tribunes à la défaite de Toulouse face à Aix, son futur club, mercredi soir…

Nicolas Stival
— 
Jérôme Fernandez salue ses supporters du Palais des sports lors du match de D1 de handball entre le Fenix et Paris, le 4 mars 2015.
Jérôme Fernandez salue ses supporters du Palais des sports lors du match de D1 de handball entre le Fenix et Paris, le 4 mars 2015. — F. Lancelot / Sipa

Forcément, Jérôme Fernandez et les supporters du Fenix auraient rêvé d’un autre épilogue que cette défaite à domicile (28-32) contre Aix. Blessé au genou depuis deux mois, l’arrière gauche emblématique de Toulouse et des Bleus (38 ans) a assisté depuis les tribunes mercredi soir à l’ultime match à domicile de ses coéquipiers cette saison, face à sa future équipe.

Retrouvez les photos des adieux émouvants de @JrmeFernandez au public toulousain #AdieuFernand http://t.co/hg5u3SmbVB pic.twitter.com/1viGgYnush
— FENIX Toulouse Hand (@FENIX_HB) May 28, 2015

A la fin de la rencontre, les presque 3.000 spectateurs du Palais des sports ont cependant rendu un bel hommage à celui qui a été l’ambassadeur du hand toulousain lors de ses quatre dernières saisons. Celui-ci avait d’ailleurs glissé un petit message à ses fans sur les réseaux sociaux quelques heures plus tôt.

#20h #TeamFénix #Der pic.twitter.com/wo7cugLSjW
— Jérôme Fernandez (@JrmeFernandez) May 27, 2015

En 2011, Fernandez avait choisi de revenir dans son club formateur qu’il avait quitté 12 ans plus tôt. Faute d’accord avec son président, l’un des plus beaux palmarès du sport français terminera sa carrière de joueur en Provence, avant d’embrasser celle d’entraîneur.

Toulouse : « Le projet du Fenix va continuer sans Jérôme Fernandez »

Mais Toulouse n’oubliera pas le charismatique « Fernand », qui a aidé le club à retrouver l’Europe, après onze ans de disette continentale, mais qui a surtout, bien au-delà du sport, incarné un handball toulousain en plein essor. Une nouvelle page s’ouvre pour le Fenix, actuel neuvième de D1 qui finira sa saison le 4 juin à Chambéry.