Toulouse: Privés du pont de l'Ascension, des enseignants vont faire grève vendredi

EDUCATION L'académie de Toulouse a décidé en janvier que le vendredi 15 mai ne serait pas férié...

Nicolas Stival

— 

Le hall d'une école primaire. Illustration.
Le hall d'une école primaire. Illustration. — A. GELEBART / 20 MINUTES

Une mésentente qui débouche sur un préavis de grève. Les enseignants des écoles maternelles et primaires mais aussi des collèges de l’académie de Toulouse sont appelés à ne pas travailler ce vendredi, alors qu'ils n'ont pas obtenu le pont de l’Ascension.

Flash-back : en début d’année scolaire, instituteurs et professeurs de Midi-Pyrénées étaient persuadés qu’ils ne travailleraient pas le vendredi 15 mai 2015, et qu’ils pourraient donc faire le pont comme l’année précédente. D’ailleurs, deux mercredis après-midi avaient été planifiés pour rattraper les cours.

« Le motif n’est pas le pont de l’Ascension mais le revirement dans la communication de notre rectrice »

Mais en janvier, la rectrice Hélène Bernard envoyait un courrier aux chefs d’établissements pour leur indiquer qu’écoles et collèges devaient ouvrir ce jour-là. D’où le courroux du SNUIPP-FSU de Haute-Garonne.

« Le motif n’est pas le pont de l’Ascension mais le revirement dans la communication de notre rectrice, assure Jean-Philippe Gadier, secrétaire départemental du syndicat. C’est cela que sanctionne notre préavis. Par ailleurs, il affirme une solidarité avec les collègues qui seraient mis en difficulté par ce revirement. »

Le pont de l'Ascension respecté partout en 2016, annonce la ministre de l'Education

Selon le SNUIPP-FSU 31, de nombreux enseignants ont en effet réservé de longue date leurs vacances à cette date, voire des mariages. « Les recteurs des académies limitrophes (Bordeaux, Clermont, Montpellier) ont accordé le pont, poursuit Jean-Philippe Gadier. Pour l’an prochain, le ministère a pris la main et accorde ce pont nationalement. »

Jeudi à Lille, lors du congrès de la fédération des parents d’élèves PEEP, la ministre de l’Éducation nationale Najat Vallaud-Belkacem a en effet annoncé que le pont de l’Ascension serait respecté à partir de l’année prochaine. Et cela, sur tout le territoire national.