Toulouse: Le Fenix handball assure son maintien et envoie Sélestat en D2

HANDBALL Le club toulousain restera dans l’élite la saison prochaine, après son succès sur le relégué alsacien, mercredi au Palais des Sports…

Nicolas Stival

— 

Le pivot slovène du Fenix Toulouse Miha Zvizej (archives).
Le pivot slovène du Fenix Toulouse Miha Zvizej (archives). — F. Lancelot / Sipa

Voilà, c’est plié. A trois journées de la fin du championnat, la D1 de handball connaît ses relégués. Istres, condamné depuis de longues semaines, a été officiellement rejoint dans la charrette par Sélestat. Toulouse et son gardien Cyril Dumoulin ont sauvé leur tête en dominant justement le club alsacien, mercredi au Palais des sports (31-29).

«Avec notre place assurée en D1 pour la saison prochaine, nous allons pouvoir terminer le championnat avec moins de pression, et je pense que cela va nous permettre de mieux jouer», juge le pivot Miha Zvizej sur le site de la Ligue nationale de handball. Le Slovène du Fenix a fini meilleur buteur de son équipe, avec huit réalisations sur neuf tirs.

Cette journée a permis au club toulousain de grappiller deux places au classement avant les trois dernières rencontres : deux déplacements, à Tremblay et Chambéry, entrecoupées de la réception d’Aix-en-Provence.

Le Fenix va tenter de terminer en beauté le championnat, même s’il n’a pas réussi à confirmer sa belle cinquième place de 2014. La saison n’a toutefois pas été un échec complet, car l’équipe a signé un très beau parcours en Coupe de la Ligue, jusqu'à la finale perdue contre Nantes.