Finalement, l'Occitanie déclare forfait pour l'Euro des «nations sans Etat»

FOOTBALL Après une longue période de réflexion, la sélection occitane a décidé de ne pas participer au championnat d'Europe des «apatrides», au mois de juin en Hongrie...

Nicolas Stival

— 

L'équipe d'Occitanie lors d'un match amical remporté face à l'Ile de Man (5-1), le 30 décembre 2014 à Toulouse.
L'équipe d'Occitanie lors d'un match amical remporté face à l'Ile de Man (5-1), le 30 décembre 2014 à Toulouse. — S. Grangé

L'Associacion occitana de fotbòl (AOF) a tranché. L'Occitanie ne participera pas au premier championnat d'Europe organisé par la ConIFA, qui regroupe des «territoires, nations ou peuples sans Etat», du 17 au 21 juin en Hongrie.

Voici trois semaines, la Seleccion, septième du Mondial ConIFA 2014 en Laponie suédoise, avait lancé un appel à la solidarité pour pouvoir financer ce lointain périple.

L'Occitanie cherche des minibus pas chers pour l'Euro

Mais la raison a primé. «Les délais étaient trop courts pour pouvoir trouver l'argent et les joueurs, explique Nicolas Desachy, président de l'AOF. Il y a eu de nombreuses modifications de lieux et de dates pour cet Euro. Au début, le tournoi devait se jouer sur l'île de Man, puis à Londres, puis à Budapest et finalement, maintenant, dans une autre ville hongroise, Debrecen. Et nous sommes passés de huit à quatre jours de compétition.»

Au fur et à mesure que le lieu de l'Euro s'éloignait, le budget occitan explosait. Aussi, l'AOF a décidé d'imiter la sélection de Monaco, la Franconie et le Haut-Karabakh, qui avaient déjà jeté l'éponge.

«Pour aller à Debrecen, il fallait multiplier par quatre le prix des transports par rapport à Londres», observe Nicolas Desachy. Les ardeurs des joueurs, tous amateurs et obligés de poser des congés pour jouer en sélection, se sont étiolées au fil des hésitations de la ConIFA.

«Nous n'avions plus que dix joueurs de qualité disponibles, alors qu'il nous en aurait fallu vingt, détaille le dirigeant. Pourtant, il y a encore un mois et demi, nous étions sur le point de réunir la meilleure équipe de notre histoire. Les joueurs appelaient pour disputer l'épreuve. Nous avions la volonté de remporter le titre.»

Un tournoi amical sur l'île de Man pour «remplacer» l'Euro

Ce sera peut-être pour 2016. L'Occitanie compte préparer dès à présent le prochain Mondial ConIFA, dans un lieu restant à déterminer. D'ici là, elle devrait participer à un tournoi amical les 30 et 31 mai sur l'île de Man, située entre l'Angleterre et l'Irlande, avec les îles anglo-normandes de Jersey et Guernesey.

Un joli lot de consolation, plus facile et moins cher à organiser qu'un Euro en Hongrie, qui plus est chez une équipe amie, venue rendre visite à la Seleccion en décembre 2014, à Toulouse.