Toulouse: Le TFC plus déterminé que jamais face à Monaco

FOOTBALL Après un match nul contre Nantes à domicile, les Violets, à deux points du relégable, rencontrent l'AS Monaco ce dimanche...

Pauline Guerguil

— 

L'attaquant du TFC Adrien Regattin.
L'attaquant du TFC Adrien Regattin. — P. Pavani / AFP

Le TFC, actuellement 14e du classement avec 39 points, continue sa lutte pour le maintien. Sortis de la zone rouge après le match à domicile contre Montpellier (1-0), les Violets sont toujours en danger et peuvent à tout moment reprendre la place de 18e, en cas de défaites enchaînées.

Après une égalisation, à deux minutes de la fin, samedi dernier au Stadium, les Toulousains sont plus déterminés que jamais à aller affronter Monaco, 3e du classement, à 17h ce dimanche.

Pour Arribagé, il faudra «être à la hauteur»

«C’est un très gros morceau et une équipe qui tire le championnat français vers le haut je suis fier de ce qu’ils ont pu faire pour le foot français», confie Dominique Arribagé, l'entraîneur de l’équipe depuis le 16 mars dernier. Même si l’équipe monégasque reçoit les compliments du coach toulousain, ils seront leurs plus grands adversaires dimanche après-midi.

 

«Ça va être un match des plus difficiles, il va falloir prendre des points et on va faire ce qu’il faut pour être à la hauteur», poursuit l’entraîneur. Ambitieuse, l’équipe toulousaine souhaite enfin se mettre en sécurité en récupérant des points précieux

Ne pas reproduire les erreurs de samedi 

«Il faut savoir se servir de ses erreurs, comme à chaque match et il ne faut pas les reproduire», explique Dominique Arribagé.

Un groupe soudé avec un mental d’acier, c’est que veut laisser paraître le TFC à quatre matchs de la fin de saison «Tout le monde nous avait enterré mais on revient plus forts, c’est une revanche pour ceux qui ne croyaient plus en nous», poursuit l’attaquant, Adrien Regattin.

Conscient du niveau de l’équipe de Monaco, les Violets se battront jusqu’au bout .«Un nul serait très bien mais on y va pour gagner. On en est capable, ce serait énorme d’y arriver», lance le joueur. Qui sait, Toulouse peut faire des miracles en Principauté.