Toulouse: De fil en aiguille, ils tricotent un lien entre générations

SOCIETE Un café tricot a lieu mardi dans la Ville rose, à l'initiative d'étudiants et en lien avec les Petits frères des pauvres...

Beatrice Colin

— 

Toulouse, le 19 novembre 2014 - La mode du tricot de plus en plus en vogue chez les jeunes
Toulouse, le 19 novembre 2014 - La mode du tricot de plus en plus en vogue chez les jeunes — Beatrice Colin

Tricoter, c'est tendance aussi bien sur les bancs de la fac que dans les maisons de retraite.

Le Tricot fait son grand retour dans la Ville rose

Pour faire le lien entre ces deux générations, des étudiants de la Toulouse Business School ont eu l'idée de lancer un café tricot, mardi prochain, en partenariat avec l'association des petits frères des Pauvres.

 

«Dans le cadre de notre projet de première année, nous travaillons sur le thème de l'intergénérationnel. Le tricot, c'est l'image des seniors que l'on a et nous voulions casser les préjugés, le remettre à la mode auprès des étudiants notamment dans l'esprit du fait-maison», explique Amaury Marie d'Avigneau, l'un des six étudiants à l'initiative de ce projet «entour'âge».

Jeunes et moins jeunes ont donc rendez-vous mardi au café de la Concorde, de 17h30 à 20h, avec ou sans leur pelote de laine.