Midi-Pyrénées: Les saisies de la Douane en cinq chiffres

FRAUDE Bijoux toxiques, cigarettes, contrefaçons, les douaniers n'ont pas chômé l'an dernier...  

Pauline Guerguil

— 

Toulouse, le 4 novembre 2014 - Les douanes détruisent un stock de de contrefaçons et produits interdits
Toulouse, le 4 novembre 2014 - Les douanes détruisent un stock de de contrefaçons et produits interdits — Helene Menal / 20 Minutes

Les douaniers de Midi-Pyrénées ont fait un tabac l'an dernier. Au cours de leurs 2.512 contrôles, ils ont intercepté des cigarettes, de la drogue mais aussi des objets anodins comme des bijoux ou des peluches, pourtant toxiques pour la santé.

956.244 euros de cannabis

Près de 505 kilos de résine de cannabis ont été saisis, ce qui équivaut à la somme considérable de 956.244 euros. Et les fraudeurs ne manquent pas d’imagination pour cacher leur marchandise illégale. 294 kilos de résine de cannabis ont été retrouvés dans un camion de déménagement ou encore 89 kilos dissimulés dans le plafond d’un véhicule.

14.325 cartouches de cigarettes

La proximité de l'Andorre favorise le trafic... et les prises. 2.865 kilos de tabac ont été interceptés par les douaniers l'an dernier, soit 14.325 cartouches de cigarettes, 577 kilos de tabac et 3.765 de paquets de cigares. Des saisies en hausse de 41% comparé à 2013. Mais les pays frontaliers ne sont plus les seuls réseaux d'approvisionnement. Désormais, 14% du trafic se fait notamment par le biais d’internet.

15.800 boîtes de médicaments douteux

Entrant dans la catégorie des articles de contrefaçon, les médicaments sont nombreux sur le marché de la fraude. 15.800 boîtes de médicaments ont été saisies.

7.292 jouets

De quoi inquiéter les parents, 7.292 jouets ont été interceptés par les services de la Douane. Non conformes aux normes, 4.535 peluches «I love Pyrénées», mais aussi 71 drones ont été retrouvés par les services douaniers.

28.860 bijoux

Les douaniers de Blagnac ont saisi 28.860 bijoux. Ils ne respectaient pas non plus les normes. Ils contenaient du cadmium, un élément chimique, toxique et dangereux. Ce n'est pas la seule source de danger pour les consommateurs. 1.235 pots de crèmes à blanchir la peau ont été interceptés. Dans la composition de la crème, on trouvait de l’hydroquinone, une poudre solide et toxique pour l’environnement.