Toulouse: Vaste opération contre le travail illégal à la Foire internationale

ECONOMIE Les inspecteurs de l'Urssaf ont contrôlé 47 stands de la Foire, mardi soir. Six sont suspectés de fraude...

Béatrice Colin

— 

Foire de Toulouse au Parc des Expositions. Public.Parking.
Foire de Toulouse au Parc des Expositions. Public.Parking. — A. GELEBART / 20 MINUTES

Pris par la patrouille. Les commerçants de la Foire internationale de Toulouse avaient perdu l'habitude des contrôles massifs de lutte contre le travail illégal. Le dernier sur les stands datait de 2009. Mardi soir, l’Urssaf Midi-Pyrénées a mené une vaste opération au sein de l'esplanade gourmande, là où sont concentrés les restaurants et les bars.

Six dossiers dans le viseur

Objectif: vérifier si les employés avaient un contrat en bonne et due forme. Au total, 48 entreprises ont été visitées par les inspecteurs, pas toujours bien accueillis, et 152 personnes entendues.

Si en fin de soirée, 20% des stands visités étaient suspectés, après vérifications ce mercredi des papiers de chacun, leur nombre a diminué.

«Six dossiers vont être mis en contrôle, notamment pour des défauts de déclaration préalables à l'embauche. Il y a une amélioration comparée à 2009, les comportements évoluent, même si nous ne sommes pas naïfs et savons que des déclarations préalables ne sont pas toujours régularisées après», explique Dominique Morisi, responsable régional Urssaf de la lutte contre le travail illégal.

139 millions d'euros de redressement en 2014

Ce contrôle sera suivi d'autres de même nature sur des événements culturels et sportifs d'envergure en Midi-Pyrénées explique ce responsable.

En 2014, l’Urssaf Midi-Pyrénées a réalisé près de 9.200 actions de contrôle, qui se sont traduites par 139 millions d’euros de redressement, dont 10 millions directement liés à la lutte contre le travail illégal.

A Toulouse, les patrons du bâtiment partent en croisade contre le travail illégal