Agression sexuelle: Il l'avait suivie jusqu'à chez elle après avoir «flashé» sur sa poitrine

JUSTICE Un quadragénaire a été condamné pour «agression sexuelle aggravée» par le tribunal de Toulouse...

20 Minutes

— 

Toulouse.
Toulouse. — Capture d'écran Google maps.

Une obsession qui tourne mal. Un quadragénaire a été condamné vendredi par le tribunal correctionnel de Toulouse à 15 mois de prison avec sursis et avec mise à l’épreuve de deux ans pour avoir agressé sexuellement une assistante maternelle, annonce La Dépêche du Midi dans son édition de mardi.

«Je voulais seulement toucher la poitrine», a assuré devant le tribunal l’homme de 42 ans, qui explique avoir «flashé» sur les seins de la victime à la caisse d’un hypermarché de Roques-sur-Garonne.

Pas à son coup d'essai

Il l'avait ensuite suivie en voiture jusqu’à son domicile, à Muret. Après avoir essuyé le refus de cette mère de famille, il l'avait violentée avant de s’enfuir.

L’homme, qui vit en couple, a aussi été condamné à indemniser sa victime qu’il a interdiction de revoir, et à se faire soigner. Le quadragénaire, qui a indiqué avoir subi des agressions sexuelles dans son enfance, n’en était pas à son coup d’essai. «Une fois, j'ai ouvert une cabine de douche dans un hôtel Formule 1 de Muret», a-t-il reconnu, selon le quotidien régional.