Toulouse: Ils feront le TFC de demain

FOOTBALL Dans la foulée du néoprofessionnel Yann Bodiger, d’autres jeunes Toulousains frappent à la porte des professionnels…

Nicolas Stival

— 

Le milieu de terrain du TFC Alexis Blin lors du match de Ligue 1 entre Toulouse et Rennes, le 14 février 2015.
Le milieu de terrain du TFC Alexis Blin lors du match de Ligue 1 entre Toulouse et Rennes, le 14 février 2015. — F. Lancelot / Sipa

Après plusieurs années de disette, à la suite des glorieuses promotions 1988-89 (Sissoko, Capoue, Tabanou, M’Bengue), le centre de formation toulousain a repris du poil de la bête. Les équipes U19 et U17 du TFC pointent en tête de leur championnat respectif. Logiquement, d’autres jeunes Violets devraient bientôt imiter Yann Bodiger (20 ans), qui a signé mercredi son premier contrat professionnel.

Alexis Blin, le plus en avance

Arrivé du Mans en novembre 2013 escorté d’une très belle réputation, Alexis Blin ne s’est pas perdu en route. Doté d’un gros volume de jeu, le tout jeune milieu axial de 18 ans affiche déjà quatre matchs de L1 au compteur, dont trois titularisations.

«Il est en train d’éclore», disait de lui Alain Casanova, alors entraîneur, en janvier. En attendant d’exploser en Ligue 1, Blin s’est qualifié mardi pour l’Euro des moins de 19 ans avec l’équipe de France.

Un duo qui peut espérer

Derrière Blin, aucun autre jeune n’a encore vraiment percé au plus haut niveau. Cependant Youssef Ben Ali et Sami Larabi ont déjà fait quelques apparitions dans l’élite. L’attaquant albigeois de 20 ans, dont le gabarit rappelle celui de Wissam Ben Yedder, a fait quatre entrées en jeu entre fin octobre et fin janvier (trois en L1, une en Coupe de la Ligue) pour un total de 45 minutes. Plus longiligne, le Toulousain Larabi, défenseur central qui fêtera ses 19 ans le 13 avril, n’a disputé que quatre petites minutes en L1, contre Bastia en janvier.

Et derrière?

Arrivé de Cannes en 2013, l’efficace Djibril Dianessy (19 ans) affiche de jolies promesses en réserve, et devance dans la hiérarchie des attaquants Davel Mayela (19 ans). Incapable de former des avants-centres de bon niveau depuis Xavier Pentecôte voire Kevin Dupuis, le TFC semble avoir retrouvé la recette.

Le très jeune et très prolifique Maxime Pelican en témoigne, alors que son coéquipier en équipe de France des moins de 17 ans, le gardien Numan Bostan, est également à suivre.