Haute-Garonne: Le palmarès des lycées dévoilé

EDUCATION Le ministère publie ce mercredi les indicateurs de résultat des lycées, notamment les taux de réussite au bac des établissements...

Beatrice Colin

— 

Illustration lycée toulousain.
Illustration lycée toulousain. — FRED SCHEIBER / 20 MINUTES

En Haute-Garonne, quatre lycées d’enseignement général ont décroché le tableau d’honneur l’an dernier en obtenant 100 % de réussite au baccalauréat.

Mais s’ils décrochent la palme, ils ne sont pas forcément les mieux notés partout selon les indicateurs du ministère, dévoilés ce mercredi.

Classement: comment les lycées sont-ils évalués

Les lycées 100 % de réussite au bac

En 2014, les 97 élèves de terminale du lycée public Charles-de-Gaulle de Muret ont obtenu leur bac. 100 %, une performance aussi réalisée par les établissements privés Emilie-de-Rodat à Toulouse, Le Ferradou à Blagnac ou Saint-Thérèse à Saint-Gaudens.

Saint-Joseph et Le Caousou suivent de près avec 99 %. Mais pour ce dernier établissement, les résultats sont nettement moins bons lorsqu’on regarde le nombre d’élèves entrés en seconde qui finissent par avoir le bac. Ils sont 71 %, alors que dans des établissements équivalents ce taux atteint les 83 %.

Les lycées, bons élèves

Il ne suffit donc pas d’avoir de bons résultats pour être considéré comme un bon établissement. Ce qui compte, c’est le suivi du lycéen tout au long de sa scolarité.

Parmi ceux qui sortent du lot, il y a le lycée public de Bagnères de Luchon mais aussi ceux d’Ozenne et Berthelot à Toulouse. Certes, ce dernier n’a obtenu «que» 95 % de réussite au bac, mais, si on le compare avec des établissements équivalents, il aurait dû obtenir un taux de 93 %. Il a surtout mené 78 % de ses élèves entrés en seconde deux ans plus tôt jusqu’à l’épreuve, 2 % de plus qu’attendu.

C’est aussi ce qui caractérise des lycées privés comme Saint-Marie-de-Nevers ou Sainte-Marie-des-Champs. Pour la directrice de ce dernier, «ce qui est important c’est d’amener nos élèves à la réussite. Nous recrutons des bons élèves à l’entrée, mais pas que», insiste Thérèse Arel qui a parmi les parents d'élèves toutes les catégories socio-professionnelles représentées.

Les réputations surfaites

Fermat sera toujours Fermat. Mais avec 96 % de réussite au bac, le lycée n’a pas atteint les objectifs attendus de 99 %. Même chose pour Saint-Sernin dont le taux atteint 93 % au lieu 96 %. Et seulement 61% de ses élèves de seconde étaient toujours là en terminale, 18 % de moins qu’attendu.

Education nationale: le ministère publie les indicateurs de résultats de lycées