Haute-Garonne: L'agriculteur accusé du double meurtre d’Eoux détenu en unité psychiatrique

JUSTICE L'homme de 48 ans accusé du meurtre sur son ex-compagne et la mère de celle-ci, dans le Comminges, a été placé dans une unité spécialisée de l'hôpital Marchant, à Toulouse...

N.S.

— 

L'unité hospitalière spécialement amenagée (UHSA) de Toulouse, destinée à accueillir des détenus souffrant de troubles psychiatriques, le 6 janvier 2012.
L'unité hospitalière spécialement amenagée (UHSA) de Toulouse, destinée à accueillir des détenus souffrant de troubles psychiatriques, le 6 janvier 2012. — F. Lancelot / Sipa

Serge Dader n’aura passé qu’une nuit à la maison d’arrêt de Seysses, après sa mise en examen. Cet agriculteur de 48 ans, interpellé le 24 mars, est accusé du meurtre de son ex-compagne et de la mère de celle-ci, à Eoux dans le sud de la Haute-Garonne.

Aucune explication à ses actes

Depuis vendredi, il est interné dans l’unité hospitalière spécialement aménagée (UHSA) de l’hôpital Marchant, à Toulouse, indique ce mercredi La Dépêche du Midi. Les UHSA ne travaillent qu'en lien direct avec les établissements pénitentiaires, et accueillent des détenus souffrant de troubles psychiatriques.

Le quadragénaire n’a donné aucune explication à ses actes. Son discernement était-il aboli au moment des faits? Des expertises doivent le déterminer.