Toulouse: Le Fenix handball a perdu bien plus qu’une finale

HANDBALL Le club toulousain n’a pas pu empêcher Nantes de remporter la Coupe de la Ligue, dimanche. Rédhibitoires, les blessures de cadres pourraient aussi peser sur la fin de saison…

Nicolas Stival

— 

Le gardien Cyril Dumoulin et les Toulousains ont cédé face à Nantes, en finale de la Coupe de la Ligue, le 29 mars 2015 à Rouen.
Le gardien Cyril Dumoulin et les Toulousains ont cédé face à Nantes, en finale de la Coupe de la Ligue, le 29 mars 2015 à Rouen. — Pillaud/LNH

Le Fenix a sans doute perdu la finale de la Coupe de la Ligue, dimanche contre Nantes (23-20), avant même le coup d’envoi. Déjà privés de leur demi-centre Danijel Andjelkovic (cheville), les Toulousains ont en outre vu leur capitaine et ailier droit Pierrick Chelle et leur guide et arrière Jérôme Fernandez se blesser gravement au genou samedi, en demi-finale de ce Final four rouennais, contre Dunkerque (31-26).

Les jeunes, en particulier Cyril Morency, ont fait ce qu’ils ont pu en finale. Le gardien Wesley Pardin  a suppléé avec talent son collègue et concurrent Cyril Dumoulin, en difficulté après avoir brillé samedi lors de la demi-finale. Mais la tâche était trop rude face à des Nantais supérieurs, qui décrochent le premier titre de leur histoire.

La Coupe de France glanée en 1998 reste seule dans l'armoire à trophées du Fenix, qui compte surtout ses joueurs au sortir de cette finale à quatre. La saison de Chelle est terminée, et Fernandez a annoncé sur BeIN SPORTS une «indisponibilité de six à huit semaines si on ne décide pas de m’opérer lundi». En cas de passage sur le billard, ce sera forcément plus long... Le capitaine de l’équipe de France, attendu du côté d’Aix cet été, a peut-être joué samedi son dernier match avec Toulouse.

Le président Philippe Dallard a annoncé l’arrivée en début de semaine d’un joker médical. Car la situation est urgente. 12e de D1, son équipe ne compte que quatre points d’avance sur la zone de relégation à huit journées de la fin. La réception de Cesson-Rennes, mercredi, sera brûlante.