Stade Toulousain: Faute de «joker pertinent», Clément Poitrenaud ne sera pas remplacé

RUGBY Le manager général Guy Novès explique pourquoi il a choisi de puiser dans le centre de formation toulousain pour pallier la grave blessure de son arrière…

Nicolas Stival

— 

L'arrière du Stade Toulousain Clément Poitrenaud lors d'un match de Top 14 contre La Rochelle, le 10 janvier 2015 au stade Ernest-Wallon de Toulouse.
L'arrière du Stade Toulousain Clément Poitrenaud lors d'un match de Top 14 contre La Rochelle, le 10 janvier 2015 au stade Ernest-Wallon de Toulouse. — F. Lancelot / Sipa

Confiance aux jeunes. C’est le message délivré par Guy Novès ce lundi, neuf jours après la blessure de Clément Poitrenaud, le 14 mars contre Montpellier (18-13). La saison de l’arrière international du Stade Toulousain (32 ans), victime d’une fracture du péroné, est déjà terminée.

«Très compliqué d’avoir un joueur de haut niveau»

Le manager général des Rouge et Noir a écarté la piste du joker médical: «On avait dit qu’on recruterait s’il y avait un joueur pertinent de disponible. Mais toutes les compétitions se disputent à l’heure actuelle et il est très compliqué d’avoir un joueur de haut niveau.»

Aussi, deux espoirs de 19 ans, Thomas Ramos et Arthur Bonneval, auront leur chance. «Nous avons de jeunes joueurs au sein de notre centre de formation qui ont la capacité de pouvoir nous rendre service, ce qui n’est pas le cas à d’autres postes, affirme Novès. Thomas ou Arthur sont deux joueurs dynamiques qui peuvent nous filer un coup de main.»

Le jeune Ramos sur des béquilles

Mais Ramos a quitté le stade Ernest-Wallon, ce lundi midi, sur des béquilles, après une blessure au mollet vendredi avec l’équipe de France des moins de 20 ans, en Angleterre. «Il a pris un coup, on le protège, il n’est pas éliminé pour ce week-end», assure Novès. Il semble toutefois peu probable de voir Ramos fouler la pelouse du Stade-Vélodrome de Marseille, samedi lors du choc du Top 14 contre Toulon.