Toulouse: Il avait étranglé son patron, l'ouvrier agricole devant les Assises

JUSTICE En août 2011, l'employé d'une exploitation du sud de la Haute-Garonne avait tué son patron et demandé une rançon à sa famille...  

Béatrice Colin

— 

Illustration d'un tracteur dans un champ.
Illustration d'un tracteur dans un champ. — FRED SCHEIBER / 20 MINUTES

En plein cœur de l’été 2011, le corps d’un homme de 75 ans était retrouvé dans un sac d’engrais, une corde autour du cou, au beau milieu d’un champ de maïs de Villeneuve-Lécussan, près de Saint-Gaudens.

Ce lundi débute le procès devant la cour d’assises de Haute-Garonne de Philippe Geneste, un ouvrier agricole, accusé d’avoir étranglé son ancien patron et tenté d’extorquer à sa famille une rançon de 500 000 euros.

En août 2011, le meurtre avait secoué la commune de Villeneuve-Lécussan

C’est en rentrant de chez le coiffeur que la femme de la victime avait retrouvé une lettre menaçante qui expliquait que son époux lui serait rendu en vie si la somme demandée était versée. Elle sera suivie par des textos. Informée, la police judiciaire avait réussi à remonter jusqu’à l'accusé, employé par l’un des fils du septuagénaire.

Devant les enquêteurs, ce dernier a même tenté de se faire passer pour une victime des ravisseurs. Aujourd'hui âgé de 45 ans, il devra expliquer pourquoi il a tué celui qui lui avait même prêté une somme importante d'argent.

Le verdict est attendu mercredi.
.