Les Don Quichotte convoqués au tribunal de grande instance

©2007 20 minutes

— 

Les bien-logés et les SDF du campement du Monument aux morts préparent leur défense pour l'audience de jeudi. Devant leur refus de partir, l'huissier diligenté par la mairie est revenu vendredi pour leur notifier leur date de comparution devant le tribunal de grande instance où ils sont tous convoqués à titre individuel. « Nous allons nous baser sur la nouvelle loi Borloo exigeant la mise à disposition de logements dignes et pérennes pour les SDF, ce qui ne nous a jamais été proposé », assurent les membres du collectif. La mairie leur avait donné jusqu'au 2 mai pour accepter sa proposition : des dortoirs sur l'île du Ramier dans des préfabriqués destinés à l'accueil hivernal d'urgence.

En cas de jugement défavorable aux Don Quichotte, les pouvoirs publics ont indiqué à plusieurs reprises qu'ils n'hésiteraient pas à avoir recours à la force. Aujourd'hui, les dix-neuf sans-abri du campement se disent prêts à accepter des nuits d'hôtel et attendent les propositions concrètes de la préfecture. Une réunion avec la direction départementale des affaires sanitaires et sociales est aussi prévue mercredi.