Toulouse: 500 camions bloqués au nord de la ville

TRANSPORTS Les routiers ont installé leur barrage filtrant au cours de la nuit de dimanche à lundi dans la zone logistique Eurocentre, au nord de l'agglomération...

Hélène Ménal
— 
Blocage des routiers. Illustration.
Blocage des routiers. Illustration. — SIPA

«On va tenir tant qu'on pourra tenir!», lance un barragiste. Depuis 22 h, dimanche, une quarantaine de routiers salariés ont installé un barrage filtrant à Eurocentre, une vaste zone logistique installée en bordure d'autoroute, au nord de Toulouse. «Les véhicules légers passent, pas les camions», indique Stephan Pouget, le secrétaire régional Routes de la CFDT.

Détermination et saucisson

Bilan des opérations: un mur ininterrompu formé de quelque 500 camions à l'arrêt.  «Mais l'ambiance est conviviale», assure le syndicaliste. Pâté, saucisson, viennoiseries ou boissons chaudes, etc., les bloqueurs ont prévu de quoi ravitailler leurs collègues coincés.

 

Les routiers demandent une réouverture des négociations dans la profession, notamment pour obtenir un treizième mois et faire passer les jours de carence de cinq à trois en cas de maladie.

Les gendarmes surveillent le barrage toulousain. «Si la maréchaussée nous déloge, nous partirons mais pour nous installer immédiatement ailleurs», prévient Stephan Pouget.