Toulouse: Un enfant malgache paralysé menacé d'être expulsé avec sa famille

SOCIETE Steffen, 7 ans, souffre d'une grave maladie neurologique. Ses parents se battent pour continuer de le soigner à Toulouse et obtenir une nouvelle autorisation temporaire de séjour...

Helene Menal

— 

La famille de Steffen devant le tribunal administratif de Toulouse.
La famille de Steffen devant le tribunal administratif de Toulouse. — H. Ménal - 20 Minutes

Quand Steffen a quitté Madagascar pour Toulouse, en mars 2013, il avait 5 ans et pesait 13 kilos. Le petit garçon souffre d'une maladie neurologique grave qui empêche son cerveau de commander ses muscles. Même s'il est toujours cloué à son fauteuil roulant, il s'est un peu remplumé depuis deux ans .

«Nous avions tout tenté pour qu'il soit soigné là-bas mais l'évolution, depuis qu'il est ici, est incomparable», explique son père, qui a quitté une situation confortable pour soigner Steffen en France. Son fils a notamment subi une opération qui lui permet de déglutir et donc de manger.

Dernier recours

Or, depuis le mois d'octobre, la famille vit dans l'angoisse. Après lui avoir accordé à deux reprises une autorisation temporaire de séjour, la préfecture de la Haute-Garonne a finalement décidé de l'expulser au motif que des soins adaptés existent à Madagascar.

Jeudi, la famille jouait son va-tout en contestant cette décision devant le tribunal administratif de Toulouse. «Steffen a besoin d'un neuropédiatre, d'orthoptistes, de molécules de toxine botulique pour relâcher ses muscles. Certains soins appropriés existent à Madagascar mais pas tous», a plaidé Flor Tercero, l'avocate des parents qui estime qu'un retour au pays aurait «des conséquences d'une extrême gravité».

La préfecture ne commente par la procédure. La décision des juges a été mise en délibéré.