Tarn: Pour trafiquer son bulletin, un élève se serait fait passer pour le principal du collège

FAITS DIVERS Le collégien de 16 ans a été entendu mercredi par la police et nie les faits...

B.C.

— 

Illustration college. WARTNER / 20 MINUTES
Illustration college. WARTNER / 20 MINUTES — V. WARTNER / 20 MINUTES

Devant les enquêteurs du commissariat de Castres, mercredi, il a nié les faits. Pourtant tout accuse ce collégien de 16 ans.

Pour avoir des notes un peu moins faiblardes sur son bulletin, cet élève de troisième se serait fait passer pour le principal de son collège auprès du rectorat. C'est l'histoire que révèle La Dépêche du Midi dans son édition de ce jeudi matin.

Derrière l'émail, l'adresse IP de l'élève

A de multiples reprises, l'adolescent aurait envoyé au rectorat des demandes pour récupérer des codes d'accès à l'espace numérique de travail (ENT) avec un mail ressemblant à s'y méprendre à celui du principal. Or ces codes sont le sésame pour remplir les bulletins de note en ligne de tous élèves.

Le piratage aurait pu passer inaperçu. Mais en novembre, après avoir reçu plusieurs mails du rectorat lui renvoyant ses codes d'accès, le principal du collège commence à suspecter quelque chose et va porter plainte auprès de la police.

Et derrière l'adresse IP des mails frauduleux se cachait l'ordinateur de l'élève qui avait certainement dû être à un moment donné destinataire d'une réponse du rectorat. Ses notes avaient en effet été modifiées, permettant à l'élève d'avoir la moyenne.