Toulouse: La jeune Maureen a reçu 62 coups de couteau, dont deux mortels

ENQUÊTE Les résultats de l'autopsie du corps de cette femme de 19 ans montrent que le meurtrier s'est acharné sur elle...

20 Minutes
— 
Toulouse, le 1er mars 2015 - La police scientifique devant l'immeuble où Maureen Jacquier a été assassinée
Toulouse, le 1er mars 2015 - La police scientifique devant l'immeuble où Maureen Jacquier a été assassinée — Hélène Ménal / 20 Minutes

Le tueur ne lui a laissé aucune chance. Les résultats de l'autopsie de la jeune femme retrouvée morte vendredi soir, révélés lundi soir par France Bleu Toulouse, font état de 62 plaies. La victime présente notamment deux plaies  «mortelles à l'arme blanche : une au cou, sectionnant la carotide, et une autre au sternum», a précisé mardi le parquet de Toulouse. L'arme du crime n'a pas été retrouvée mais il s'agit vraissemblement d'une «arme blanche dotée d'une lame d'une longueur de 15 centimètres».

A priori, pas de violences sexuelles

La jeune femme  portait aussi des plaies aux mains, sûrement dues à des gestes d'autodéfense. Et, a priori, elle n'aurait pas subi de violences sexuelles

Maureen Jacquier, 19 ans, était mécano chez Airbus et vivait dans un studio du chemin Tricou, dans le quartier des Minimes. Son corps a été découvert le 27 février au soir par ses parents qui venaient lui rendre visite pour le week-end.