Toulouse: Ce que l'on sait de la mort de Maureen, 19 ans, tuée chez elle à coups de couteau

FAITS DIVERS Employée chez Airbus, Maureen Jacquier a été retrouvée gisant sur son lit vendredi 27 février 2015 dans son studio toulousain...

H.M.
— 
Ce dimanche, la police scientifique était toujours sur les lieux du crime, chemin Tricou
Ce dimanche, la police scientifique était toujours sur les lieux du crime, chemin Tricou — Hélène Ménal / 20 Minutes

Le corps d'une jeune femme de 19 ans a été retrouvé dans son studio du quartier des Minimes. Elle a été sauvagement assassinée à l'arme blanche.

La victime : une jeune employée d'Airbus

Maureen Jacquier avait 19 ans. Elle a fait sa scolarité au lycée Airbus, ce qui l'a naturellement conduite à travailler pour l'avionneur. Son petit studio se trouve d'ailleurs chemin Tricou, à deux pas de l'usine Saint-Eloi de l'avionneur, qui abrite le lycée, près du boulevard de Suisse.

Découverte par ses parents

Ce sont les parents de la victime qui ont découvert son corps vendredi 27 février 2015 vers 22 h 30. Accompagnés de la sœur de la Maureen, ils venaient de Lyon passer le week-end avec leur fille, à l'occasion justement des journées portes ouvertes du lycée Airbus. Inquiet qu'elle n'ouvre pas la porte, son père a fait le tour du bâtiment pour accéder au jardin du petit studio situé au rez-de-chaussée, tombant sur l'effroyable scène de crime.

Plusieurs hypothèses

La jeune femme était sur son lit, baignant dans une mare de sang. Elle a été atteinte de plusieurs coups portés à l'arme blanche, probablement un couteau. L'enquête a été confiée aux enquêteurs de la police  judiciaire qui restent extrêmement discrets.

Selon La Dépêche du Midi, ils ont «multiplié les auditions» samedi, cherchant notamment à identifier le petit ami de Maureen. Plusieurs hypothèses sont envisagées, du rôdeur à l'affaire personnelle. Une autopsie doit avoir lieu lundi. Elle devrait permettre de dater le crime qui pourrait remonter à mercredi ou jeudi.