Rugby: Contrôlé positif, il quitte le Stade Toulousain

H.M. avec AFP
— 
Chiliboy Ralepelle en novembre 2013, lors d'un des rares matchs qu'il a disputés avec le Stade Toulousain.
Chiliboy Ralepelle en novembre 2013, lors d'un des rares matchs qu'il a disputés avec le Stade Toulousain. — F. Lancelot - Sipa

Il n'aura joué que seize fois en tout et pour tout sous le maillot rouge et noir. Le talonneur Chiliboy Ralepelle, actuellement sous le coup d'une suspension pour un contrôle positif à un anabolisant, quitte le Stade Toulousain. Jean-Michel Rancoule, le responsable du recrutement du club, a expliqué ce vendredi que les deux parties ont décidé de rompre «à l'amiable» un contrat qui courait jusqu'à la fin de la saison.

 

Rupture des ligaments croisés

Le Sud-Africain était arrivé en octobre 2013 dans la Ville rose. Victime d'une rupture des ligaments croisés du genou droit en février 2014, le joueur de 28 ans avait été contrôlé positif en juin 2014. Le Stade Toulousain était donc contraint de se priver des services du talonneur qui n'a été aligné que neuf fois en Top 14.