Toulouse: La salle de concert la Dynamo a des «soutiens» politiques de poids

CULTURE Les responsables de ce lieu culturel ont lancé une campagne humoristique pour sensibiliser les politiques à son avenir...

Béatrice Colin
— 
Campagne de la Dynamo, salle de concert toulousaine qui utilise des élus et personnalités politiques.
Campagne de la Dynamo, salle de concert toulousaine qui utilise des élus et personnalités politiques. — Les amis de la Dynamo

Ils ont trouvé le lieu, reste maintenant à trouver les pépettes pour le financer. Pour inciter les collectivités locales à participer au projet de relogement de la salle de concert au Faubourg-Bonnefoy, les Amis de la Dynamo ont décidé de les interpeller à leur manière.

Dans l'esprit humoristique

Via les réseaux sociaux, ils ont lancé une campagne interpellant sur le mode humoristique les élus, que ce soit Pierre Izard qui «chante à la cantonale», Martin Malvy qui «compose la grande région» ou la députée Laurence Arribagé désormais «Nouvelle star». Certains s'en amusent, comme l'écologiste Antoine Maurice.

Si dans leur cas, il est fait référence à la musique, pour le maire de Toulouse la campagne paraphrase celle de Robert Menard à Béziers: «Désormais, avec la Dynamo, J.L. Moudenc a un nouvel ami». «Nous avons voulu prendre le contre-pied de la campagne de com de Béziers, on est dans l'esprit du 11 janvier. Jusqu'à présent nous avons travaillé avec la municipalité, et même plutôt bien. On s'ouvre à lui comme un partenaire dans la politique culturelle», plaide Ali Tehar, le directeur de la programmation de la Dynamo.

A la recherche de 600.000 euros

Ce dernier espère bien que Toulouse Métropole, au même titre que les autres collectivités, prendra part à leur nouvelle aventure en intégrant la coopérative qu'ils viennent de créer et participeront aux 600.000 euros qu'il reste à trouver. «La mairie a toujours affirmé vouloir être facilitatrice pour la recherche d'un nouveau lieu mais celui-ci doit s'autofinancer», indique-t-on pour l'heure au Capitole.

Des artistes et associations issus de la scène locale lanceront lundi une pétition en ligne pour inciter les pouvoirs publics à soutenir la Dynamo. Pour l'heure, ses responsables ont décroché un rendez-vous avec Carole Delga, candidate socialiste aux Régionales et par ailleurs secrétaire d'Etat au commerce, à l'artisanat, à la consommation et à l'économie sociale et solidaire.