Top 14: Contre Lyon, le Stade Toulousain assure l’essentiel à mi-temps

RUGBY Vainqueur sans convaincre du LOU, Toulouse conserve sa cinquième place en championnat…

N.S. avec AFP
— 
Le centre toulousain Gaël Fickou lors de la victoire du Stade Toulousain sur Lyonau stade Ernest-Wallon, le 21 février 2015 en Top 14.
Le centre toulousain Gaël Fickou lors de la victoire du Stade Toulousain sur Lyonau stade Ernest-Wallon, le 21 février 2015 en Top 14. — P. Pavani/AFP

Des sifflets ont raccompagné les Toulousains jusqu’aux vestiaires d’Ernest-Wallon samedi soir, à l’issue de leur pénible succès face à Lyon (23-20). Un épilogue difficilement imaginable moins d’une heure plus tôt, après une première mi-temps parfaitement maîtrisée (20-3, dont deux essais de Iosefa Tekori et Toby Flood) par les coéquipiers de Gaël Fickou.

Ce fut chaud mais la victoire est là et c'est le principal!Et les supporters Toulousains vous me gavez avec vos sifflets!! @StadeToulousain
— Marion Fav. (@Marion2631) February 21, 2015



«La météo n'a pas facilité les choses mais ce n'est pas une excuse, admet le centre toulousain, après un match sous la pluie et dans la boue. Les Lyonnais ont bien défendu et il faut les féliciter. On aurait pu faire mieux, c'est une évidence, et il y a forcément quelques regrets mais le plus important était de prendre des points.»

Après ce troisième succès de rang en Top 14 face à une équipe de nouveau relégable, Toulouse compte trois points d’avance sur le septième, Grenoble. Mais l’équipe de Guy Novès devra éviter de reproduire la deuxième période vue samedi pour espérer rester dans les six premiers, et se qualifier ainsi pour les phases finales.

«L'essai du LOU nous a plongés dans un semi-doute»

«On s'est peut-être un peu trop relâché en seconde mi-temps, juge le manager général stadiste. L'essai que marque le LOU en début de seconde mi-temps nous a fait mal. Il nous a plongés dans un semi-doute. On rentre dans un non-match où l'adversaire s’est accroché de bout en bout tandis que nous nous sommes recroquevillés, en défendant, en loupant les touches… Il y a des petites fautes pas tout à fait normales à ce niveau et qui font que le score est logique.»

"Nous craignons une entorse du coude pour @patoalbacete" G. Novès en conférence de presse après #STLOU
— Stade Toulousain (@StadeToulousain) February 21, 2015



Le Stade Toulousain a désormais rendez-vous le 6 mars sur la délicate pelouse d’Oyonnax. Sans doute sans le deuxième ligne Patricio Albacete, capitaine face à Lyon en l'absence de Thierry Dusautoir, ménagé comme deux autres internationaux (Yoann Maestri et Yoann Huget).